La Fondation du Levant - Spécialiste du traitement des addictions et de l'insertion socioprofessionnelle en Suisse romande.

Accès Malvoyant

Le site du Levant
Des efforts ont été employés afin que ce site réponde aux critères de la norme d’accessibilité, telle que le recommande le consortium W3C. Voici quelques éléments apportés dans le cadre de cette opération sur ce site.

Perceptible
Dispose d’un texte alternatif pour les contenus du type image
Le contenu s’adapte aux outils d’assistance, tels que logiciels de narration
Les contenus disposent d’une taille et d’un contraste suffisant pour faciliter leur lecture

Fonctionnel
La durée d’affichage des textes est suffisante pour une lecture quelle que soit la vitesse de lecture de l’utilisateur
Les contenus ne disposent d’aucune coupure sur une même page
L’accès au contenu par la navigation est structuré et simple

Compréhensible
Les textes sont lisibles et compréhensibles
Les contenus apparaissent et sont disposés de façon prévisible
L’utilisateur est assisté par une interface et des outils adaptés et aidant

Robuste
Les outils sont compatibles et adaptés aux technologies actuelles et futures.

Généralités
Le terme « accessible » qualifie des sites que tous les utilisateurs pourront explorer de façon équivalente, quel que soit leur mode d’accès. Par exemple les utilisateurs aveugles consulteront les documents HTML par l’intermédiaire de synthèses vocales ou d’afficheurs braille. Les utilisateurs malvoyants liront un écran dont les couleurs, contrastes ou polices de caractères seront mieux adaptés. Remarquons d’ailleurs que ces problèmes d’accessibilité se poseront aussi aux utilisateurs des nouveaux services permettant de consulter une page Web à partir d’un téléphone ou depuis une voiture.

Un utilisateur aveugle peut lire l’écran de son ordinateur à l’aide d’un afficheur braille ou d’un synthétiseur vocal (ou les deux à la fois). Un utilisateur malvoyant peut faire appel aux fonctions de personnalisation du système d’exploitation (polices de caractères, couleurs, contraste,…) de manière à utiliser au mieux ses possibilités visuelles ou bien mettre en oeuvre un logiciel d’agrandissement, sorte de loupe logicielle.

Remarquons que la synthèse vocale est appelée à être de plus en plus utilisée par tous les publics (accès au Web à partir d’un ordinateur de voiture, d’un simple téléphone,…).
Pour naviguer sur le Web un utilisateur handicapé visuel peut faire appel à un navigateur standard complété par un logiciel d’accès ou à un navigateur spécifique.

Quelle que soit la solution utilisée, le document original n’est pas perçu dans sa globalité mais par fragments. De ce fait il est plus difficile à appréhender et à manipuler, à comprendre. L’utilisateur doit en quelque sorte ré-assembler mentalement les fragments pour reconstituer l’information contenue dans le document. Il résulte de cette fragmentation une charge mentale importante qui peut être allégée si cette perte de qualité ergonomique est compensée par une conception claire et logique du document.